Le Davo Pévèle Arena d’Orchies en ébullition !

Nous l’annoncions dès vendredi dernier, ce match à guichets fermés entre la France et la Croatie, la 30ème nation mondiale contre la 5ème, promettait d’être une rencontre des grands soirs. Les gardiens Djamel Haroun et Joevin Durot ainsi que leur coach, Daniel Jacky, nous l’avaient confirmé lorsque nous les avions rencontrés lundi à leur hôtel, ce match s’annonçait historique et il leur fallait être à la hauteur ( lire l’article écrit après la conférence de presse et paru sur notre site  )

 

Et ils l’ont été. Dans une salle aux couleurs de la France, les drapeaux s’agitent et les 4000 spectateurs entonnent la Marseillaise. L’émotion est palpable et la concentration est à son comble. Les bleus sont prêts à relever le défi de ces barrages à l’Euro 2018, une marche à franchir pour rentrer dans l’histoire de la discipline. Le coach Pierre Jacky le disait déjà lundi en conférence de presse,  « nos progrès passeront pas des exploits contre ce genre d’équipe. La Croatie ne devrait pas passer par ces barrages, il faut le dire, cette équipe fait partie des meilleures nations, alors soyons fiers d’être là aujourd’hui face à elle, c’est un honneur et quoi qu’il arrive, nous engrangerons de l’expérience. » Et c’est ce qu’il s’est passé hier, les bleus ont ouvert le score et se sont crées plusieurs occasions pendant que la Croatie butait sur la défense française et sur un excellent gardien, Djamel Haroun. S’ils sont rejoints au score à la fin de la rencontre, c’est bel et bien un grand pas qu’ont fait hier soir les joueurs de l’Equipe de France. 

 

Nous souhaitons donner un coup de projecteur à un média étudiant, stadito.fr, qui nous a accompagné à la conférence de presse ainsi qu’au match hier au Davo Pévèle Arena. 
Nous vous proposons de découvrir le résumé du match écrit par Basile Brigandet.  
Accéder au résumé  

 

 

Lire l’article de Stéphane Carpentier, Voix du Nord ici 

 

 

 
 
Par Pauline Cousin

Articles les plus lus dans cette catégorie